Aïkido le fondateur Morihei Ueshiba
et le développement de l'aïkido dans le monde

 


Rassurez-vous :
vous n'aurez pas droit à la version lénifiante, soporifique mais officielle de la biographie du fondateur que vous trouvez sur tous les sites d’aïkido.

La langue de bois ne fait pas avancer les choses et l'aïkido comme tous les arts ou disciplines est confronté aux mêmes problèmes : "les humains" c'est à dire leur égo qui pollue tout ce qu'ils touchent. Les pratiquants d'aïkido ne sont pas plus respectueux que les non pratiquants...

Nos propres déjections et déchets nous posent de plus en plus de problèmes de santé, comme dans tout ce que nous faisons, certains, par intérêt personnels n'hésitent pas à polluer d’avantage. C'est donc un problème pour les générations futures. Comme pour les déchets nucléaires, en aikido les générations suivantes devront faire avec et auront peu de chance de pratiquer l'aïkido du fondateur...

Comme les lanceurs d'alertes, faisons notre devoir. Commençons par le travail des uchis deshis du dojo de Villefranche sur Saône qui a visiblement le même souci que nous. En savoir plus ...


Biographie de Morihei Ueshiba le fondateur de l'aïkido art martial du Budo japonais Lyon 69 dojo de Tassin

 


Morihei Ueshiba un homme exceptionnel pour tous

Morihei Ueshiba, le fondateur de l'aïkido, décéda en 1969 à l’âge de 86 ans. Après 50 ans d'étude des arts martiaux, des religions et des philosophies orientales, il crée l'aïkido. Un art martial unique et original qui intègre ces 50 ans d'études.

Ce grand maître japonais reste aujourd’hui la seule référence de l’aïkido traditionnel. Même pour ceux qui détruisent sciemment tous les jours son œuvre.

Le problème de la succession

C’est son troisième fils, Kishomaru Ueshiba (27 juin 1921 - 4 janvier 1999) qui lui succéda, puis le fils de Kishomaru qui continua l'œuvre de destruction de l'aïkido de son père, on lui doit une espèce de pratique normalisée et stéréotypée sans intérêt.
Le même intérêt pour les musiciens de normaliser la musique ou la gastronomie mac do pour tout le monde... le premier pas si on veut faire de la compétition tout le monde doit réaliser la même performance, dans les mêmes conditions.

Bien qu’ayant contribué à la diffusion de l’aïkido dans le monde, il fut contesté pour ses compétences techniques. Ses propres élèves, loin de revendiquer une filiation à son égard, se disaient fils spirituels du fondateur, préférence d’ailleurs attribuée à un nombre étonnant d’experts qui ne l'ont pas connu ou très peu. C'est toujours bien connaitre l'histoire des choses pour ne pas se faire arnaquer.

"En France, il y a quand même plus de cons que de Belges … Les sportifs, le temps qu'ils passent à courir, ils le passent pas à se demander pourquoi ils courent. Alors, après on s'étonne qu'ils soient aussi cons à l'arrivée qu'au départ ! "  Coluche

Churchill, alors âgé de + de 80 ans et interrogé sur les raisons de sa longévité, répondit : "no sport" W Churchill

 


Biographie de Morihei Ueshiba le fondateur de l'aïkido art martial du Budo japonais Lyon 69 dojo de Tassin

 


Pas facile de préserver cette œuvre dans le temps

Ceux qui essaient de transformer l'aïkido en sport, qui fonctionnent dans un cadre sportif, ou instaurer des compétitions jeux de Moscou, Pékin.
Le premier à essayer : un français André Nocquet dans les années 60. Il a été radié à vie par le fondateur lui-même pour avoir voulu organiser les premières compétitions, normal pour un ex judokas... Normal aussi pour le fondateur qui a passé sa vie à enseigner que l'aikido est l'inverse d'un sport :
la voie (do) de l'unité (aï) ki no nagare base et spécifité de l'aïkido à l'opposé de la confrontation et de l'opposition sportive.

Régulièrement l'aikido est soumis à ce genre de pollution de la part des sportifs...
Il faut donc régulièrement défendre notre art, c'est le devoir de tout pratiquant d'aïkido pour les futures générations. Normal aussi quand on fonctionne comme un sport (un milieu toxique pour l'aïkido qui fonctionne à l'opposé d'un sport) et dans un cadre sportif (une fatalité pour certains adeptes de la pensée unique...) c'est pour faire du sport juste une question de temps...

Il est vrai que pour la plupart des gens, même les médecins, activité physique veut dire sport. Ce qui est une absurdité, mais le lobby sportif est puissant, il faut bien payer les joueurs de foot et leurs semblables. Il faut donc faire cracher les crétins. La paie des sportifs professionnels (les joueurs de foot par exemple) incitent certains pratiquants avec l'aïkido de reproduire cela... L'égo associé à la cupidité, face à une éthique, ne pèse pas lourd surtout quand l'aikido n'est qu'un pratique gestuelle approximative...
C'est dans l'ère du temps et des réseaux sociaux ... Pas nouveau, de toutes les époques, seul les moyens changent... Pas les hommes.

On peut pratiquer un sport et un art comme la musique à condition de ne pas voir la musique comme un sport... Les sportifs ont de la peine à le faire pour l'aïkido pour eux : judo, aikido, karaté c'est tout pareil...du sport!!! Il faut dire aussi que les sports martiaux essaient de se prétendre des arts martiaux (une arnaque courante), il n'y a pas de champions dans la pratique d'un art mais des maitres et des artistes.

C'est dire l'importance du fondateur de l'aïkido pour tout pratiquant d'aikido et le niveau de bêtise humaine.


En aikido, il n’y a pas de fin. La voie est sans limite, c’est une fontaine inépuisable. ...

Il n'y a pas d'ennemi dans l'aïkido d'Ueshiba. La première erreur est de croire que le Budo implique un adversaire, quelqu'un à vaincre ou à surpasser. Le véritable budo n'a pas d'adversaire, car c'est la recherche de la synchronisation avec l'univers. ...

« O sensei disait que l’aikido est « geza no gyo » (la pratique de l’humilité). Ce qui veut dire qu’il faut se placer au service de tous les autres pratiquants en une position inférieure à eux, plutôt que de se placer par principe le plus haut possible.
Qui occupe une position de responsabilité devrait être, plus encore que les autres, conscient de cela.  O sensei

L'aïkido une voie "do" infinie

 


Biographie de Morihei Ueshiba le fondateur de l'aïkido art martial du Budo japonais Lyon 69 dojo de Tassin

 


Ci-dessus on voit que le fondateur a été très clair, concernant le sport et l'aïkido, ainsi que les grades ou de se vanter...

Un pratiquant d'aïkido comme tous les artistes tend vers la perfection sans jamais l'atteindre... Pas commercial pour la masse et les gens bas du front...

Les grades, dan ou kyu, ceinture de couleurs, etc. Un système inventé de toute pièce par J. Kano fondateur du judo (japonais), repris par le karaté (chinois), que l'on retrouve même dans la "lutte gréco romaine" (européenne), voir dans certaines méthodes militaires, krav maga (les armées ont leurs système de grades). Tout ceci n'a aucun sens. Juste une arnaque... flattez l'ego pour obtenir ce que vous voulez... du fric facile.
Ce qui se résume à : "améliorer en infantilisant les gens", prend ta sucette ou ta médaille et va jouer...

"Do" veut dire développement de soi-même, l'objectif d'un art...
Chopin n'était pas 15 dan de développement de lui-même ; on apprécie ou pas, on ne mesure pas (la mesure c'est la base du sport).

Là encore on retrouve le formatage sportif en action... la première question que pose un débutant : "quel grade êtes-vous ? " "Quand serais-je ceinture noire?" "J'ai besoin de mesurer mes progrès".

Si on répond la vérité : vous êtes au 1/10ème du parcours de la voie "do" infinie, ou de développement de vous -même.... On comprend que certains n'hésitent pas à dire "x dan" ou " ceinture verte" tout le monde est content, le consommateur est valorisé, le professionnel ramasse son argent...

Les dojos japonais l'exploitent très bien, les diplômes se paient très chers, même demander par courrier qu'importe vos connaissances... (IFNB) la connerie n'a qu'un sens "elle doit rapporter..." sa seule raison d'être. Une source importante de leurs revenus.



Biographie du fondateur de l'aïkido : "O sensei Morihei Ueshiba"

Biographie de Morihei Ueshiba le fondateur de l'aïkido art martial du Budo japonais Lyon 69 dojo de Tassin

 


 


Voir la suite chronologie et biographie détaillée du fondateur de cet art martial du budo japonais.

En savoir plus ... »
Les élèves du fondateur qui ont introduit l'aïkido en France, nécessaire pour comprendre l'aïkido français. En savoir plus ... »